Standings
Tabasco !
Tabasco ! -- 0 pts
BIAS
  BIAS -- 0 pts
Team Magicrème
  Team Magicrème -- 0 pts
FCK
FCK -- 0 pts
SUBS
SUBS -- 0 pts
CoBrAs
CoBrAs -- 0 pts
 ↑
Matchups
Week 24 - Playoffs Finals


ABC --vs-- KFC

--

E.E. --vs-- SPITS

--

 
GPL --vs-- FotBR

--

Challenge : Free Throws Percentage
 ↑
League News

 ↑
Team News

 ↑
Archives 2009-10

 ↑
Archives 2010 - 2011

 ↑
Archives 2011-2012

 ↑
Outside News
 ↑
Calendrier
 ↑
Visites

 42581 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 ↑
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 8

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 42581  
 ↑
Sondage
Faut-il changer le système de jeu pour passer à 22 matches dès la fin de la prochaine période
 
Oui.
Non.
Ranafout...
Résultats
 ↑
Player of the Week

Kris Humphries, Missing Person, GPL

KRIS_HUMPHRIES.jpg

Dommage pour les GPL que le challenge DNP n'ait pas été pour cette semaine...
 
 ↑
Bienvenue sur Le Site de la Rôtisserie 2010-13

Après une année de semi-hiatus qui aura permis à tous les GMs de recharger leurs batteries (et à moi-même d'ajouter une ligne à mon palmarès), la Rôtisserie repart de plus belle avec une nouvelle formule enrichie en drafts.

Je vous souhaite à tous le meilleur Karma possible et que le meilleur gagne.                    
 
        
 

SQL
Rôtisserie Commissionner

Rotisseriesmallshadow.png

 

Les 5 dernières nouvelles


Le Gros poulet, le jeu... - par Manu_Cursed le 25/10/2010 @ 17:36

Puisque le commentaire, posté très tardivement est passé inaperçu, je le reposte ici...


"La FRGP (Fédération Rotissoirienne de Gros Poulet) vous dévoile les règles de sont jeu fétiche obligatoire avant chaque entrainement...

Kit nécessaire: 2 dés à 6 faces, un bonnet frigien (ou tout autre couvre chef ridicule), des verres et du liquide à profusion...
J'insiste sur le fait que le liquide peut ne pas être alcoolisé (le gavage garde ses vertus)

Apres un trinquage inaugural, le joueur ayant marqué le plus de points la nuit précédente lance les dés...
Les résultats sont les suivants (somme et combinaison se cumulent)
- Double 1 : le joueur distribue 1 coup à qui bon lui semble
- Double 2 : --------- distribue 2 coups... Les coups sont séparables.
- Double 3: ------------------- 3 coups...
- Double 4, 5 et 6 : respectivement 4, 5 et 6 coups.

Se rajoutent les formules suivantes:
- Somme = 4 : le bon vieux gofiot, le dernier boit.
- Somme = 7 : le joueur à gauche du lanceur boit
- Somme = 9 : si le lanceur est un ancien vainqueur de la roto, les loosers boivent
si le lanceur n'a jamais triompher, les anciens vainqueurs boivent.
- Somme = 10 : tout le monde trinque et boit
- Somme = 11 : le joueur à droite du lanceur boit

Enfin :
- Somme = 3 : tout le monde chante le cri de raliement
"Le Gros gros gros...
Le groooos groooosssss ggggrrrrroooossss!!!!
Leee Groooooosssss groooooosssss GROOOOOOSSSS
Le Groooooossss POOOOOUUUULLLLLLEEEEETTTTTT
Lalalla lala la Lalalla lala la"
Le lanceur coiffe le couvre-chef est boit
(avec le précedent tenancier de la toque s'il y a lieu)

Dès lors qu'il existe un "gros poulet":
Dès qu'un 3 sort, le "GROS POULET" boit un coup...

Toute combinaison faisant boire quelqu'un permet de relancer les dés par le même lanceur.
Toute combinaison ne faisant boire personne est nulle et les dés passent à droite...

Regle additionnelle: un lanceur réalisant 3 fois de suite la meme somme faisant boire invente une nouvelle règle...

Voila, le secret est levé..."

... / ... Lire la suite


On joue le sept à Troyes - par SQL le 23/10/2010 @ 10:40

Grâce à un exceptionnel coup de collier de Manu qui ne recule devant rien pour se mettre le Karma dans la poche, le schedule NBA au format excel est désormais disponible dans la section "Documents Officiels" des Downloads.
Enjoy !
Et un gros merci au GRAND poulet.

... / ... Lire la suite


Day to day - par SQL le 06/09/2010 @ 18:22

Afin de faciliter le recrutement d'un éventuel sixième GM et de permettre à chacun de poster ses 5 dans les meilleures conditions, Sir Alex et moi avons réfléchi à la possibilité de décaler le jour de restitution des résultats et de remise des 5 pour la semaine suivante, actuellement fixé au mercredi.
Vous pouvez donner votre opinion sur la question en votant ici :

http://www.doodle.com/tzg9ures24xu8292

SQL

PS. Ce serait vraiment sympa d'avoir l'avis de TOUS sur la question, en particulier de ceux pour qui le mercredi semblait poser de réels problèmes. Merci d'avance.

... / ... Lire la suite


Sondage AG - par SQL le 15/06/2010 @ 14:02

Tentative un rien désabusée pour tenter de déterminer une date convenant à tout le monde pour la prochaine AG.
On commence par un avis général avant de chercher à affiner le créneau...

... / ... Lire la suite


Je m'voyais déjà... - par SQL le 31/05/2010 @ 14:12

... tout en haut de l'affiche.

Bon ce n'est peut-être pas tout à fait le haut de l'affiche, mais si vous scrollez jusqu'au milieu de la chronique du 31/05/10 sur le blog de Uniwatch (auquel j'ai déjà apporté ma collaboration par le passé), vous aurez le plaisir de découvrir une petite chronique sur l'esthétique de la Rôtisserie à travers les âges...

... / ... Lire la suite



Forum en direct

Les 5 derniers billets

Draft Punk - par SQL

Comme le veut la tradition, voici une nouvelle livraison de ces performances vidéos qui, en plus de briser les espoirs de 5 d'entre nous, vont bien finir un jour par me coûter mon emploi.
Profitez bien des derniers moments d'optimisme qui vous restent et à très bientôt pour la livraison du Draft Kit et le début des hostilités.



Afin de ne pas se retrouver coincés par le temps, je pense qu'il serait malin de commencer dès que possible à poster nos choix sur le forum... Le bal est donc ouvert. Messieurs les anglais, tirez les premiers.

... / ... Lire la suite

Publié le 17/10/2012 @ 15:00  - 2 commentaires 2 commentaires - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

La main au panier... - par SQL

A tous ceux qui envisageraient de s'aligner pour tenter de conquérir le titre Rôtisserie 2012-2013, il est de mon devoir d'annoncer qu'ils trouveront sur leur route les forces ténébreuses du Très Secret et Très Mystérieux Ordre de la Main Occulte.

Ipsum Secretum arcanumque Occulta Manu Ordinem

De l'art de se mettre le doigt dans l'oeil...
 

Ne reculant devant aucune bassesse pour arriver à établir leur domination sur le monde civilisé, les illuminés qui président aux destinées de cette sinistre organisation , n'ont pas hésité à violer de manière éhontée le copyright de Manu sur la malédiction qui porte son nom.
Un des grands enjeux de la saison sera donc de savoir si la Manu Curse aura le bon goût de préférer l'original à la copie...
 

... / ... Lire la suite

Publié le 10/09/2012 @ 18:28  - 2 commentaires 2 commentaires - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Hall/hallSQL.pngWeek 01.2 - Tour de chauffe - par SQL

NB. Le résumé qui suit est un brouillon qui a été écrit avant les corrections apportées par Sir Alex au Podium de la semaine. Je n'ai pas le courage d'y apporter les modifications nécessaires, tant sur le fond que la forme. Vous pouvez donc considérer ce qui suit comme une oeuvre de fiction. Un peu comme mes analyses post-draft, en quelque sorte.

Pour le cas où certains d’entre nous auraient été tentés d’inclure la pré-saison dans la comptabilité statistique de la Rôtisserie, la semaine éc(r)oulée apporte une cinglante fin de non recevoir.

La meilleure équipe de ce début de saison affiche en effet une moyenne de 42.16 points ce qui n’est que de deux points inférieur à celle de la plus mauvaise écurie de l’an passé, dont on peut affirmer sans lui faire injure qu’elle ne faisait pas les choses à moitié en matière de nullité crasse.

On peut donc dire que la saison démarre sur les chapeaux de roues. On peut même ajouter que les chapeaux de roues sont à peu près la seule partie du véhicule que nos Fangio en herbe ont pris la peine d’emporter en franchissant la ligne de départ.

Si  la stupidité aberrante du calendrier devrait continuer à se faire lourdement sentir au cours des semaines à venir, la réduction de l’échantillon des matches devrait toutefois permettre aux écuries qui ont laissé le plus de points au bord du chemin de se refaire une santé en maximisant l’efficacité de leur 5 majeur (on y croit tous).

Cette semaine aura également marqué le retour triomphal sur le devant de la scène du grand absent de l’année passée, à savoir le DNP qui cette saison, se porte bouffant et coloré et s’accessoirise aussi bien avec les blessures que les prétextes les plus fantaisistes (voir Closing Five).

 

BoC (872.9 pts 41.57 avg, 2 DNPs) --vs-- WRZ (790.9 pts, 35.95 avg, 1 DNP)

 

Pour les amateurs d’ironie mordante (voire cuisante, coupante et déchiqueto-pulvérisante) inutile de chercher plus loin les deux principales victimes de mon analyse post-draft.

S’il ne m’est point désagréable d’être parvenu à dominer l’un de mes favoris pour l’obtention du titre, j’aurais nettement préféré accomplir cet exploit autrement qu’en écrasant la malheureuse équipe d’Alain au terme d’une semaine dont la verticalité de la trajectoire en remontrerait à Alain Prieur lui-même.

A tous ceux qui pourraient s’imaginer qu’une fosse à purin constitue un matelas suffisant pour compenser les effets d’une dégringolade pareille, les restes calcinés de mon effectif apportent un démenti ferme et définitif. Compte-tenu des blessures et de l’état de forme incertain des rescapés, la constitution du 5 de la semaine prochaine s’annonce déjà une vraie partie de rigolade comme seule la roto et la roulette russe savent nous les réserver.

Du côté des perdants du jour, on se consolera en se disant qu’il est assez peu probable que l’ensemble de l’effectif soit en mesure de maintenir un tel niveau de médiocrité et que l’inconstance peut s’avérer bénéfique dans certains cas.

A noter également que si les Werznedzed ont été durement pénalisés par l'absence de Brook Lopez (d'un autre côté, dépendre de Brook Lopez en quoi que ce soit est rarement le signe de grands succès à venir...) le Ball of chtulhu figure parmi les équipes qui ont été le plus embarrassées par l’allongement de la première semaine, abandonnant des wagons entiers de truffes sur le bord du chemin pour se jeter goulûment sur des paniers d’amanites. Je n'étais d'ailleurs pas loin de penser que mon KSG de la semaine avait atteint le sommet du panthéon des décisions discutables avant de découvrir que quelqu'un avait profité du Week-End pour faire pire...
 

L.L. (968.2 pts, 42.10 avg) --vs-- B.B.Q. (729.1 pts, 31.70 avg)

 

C’est à un match des extrêmes que s’est résumé le duel fratricide de cette rentrée. Si la réussite relative des Lovable Losers semble confirmer la sensibilité du Karma aux effets de la psychologie inversée, l’effondrement des BBQ pourrait laisser croire, en revanche, qu’il est devenu farouchement végétarien.

Il est d’ailleurs presque dommage que Dame Fortune ait choisi de gratifier l’équipe de Manu d’un plein quota de matches, alors qu’il était sans doute le seul d’entre nous à prier ardemment pour un DNP ou deux. Il faut dire qu’avec seulement 4 matches dépassant les 50 points pour 8 en dessous du seuil des 20 unités, les steaks barbares ont placé en ce début de saison, la barre à un niveau digne des championnats du monde de limbo.

Les Lovable Losers n’ont donc guère eu à forcer leur talent pour enjamber l’obstacle, prenant même le temps d’assouplir le bifteck adverse à grands coups de maillet à viande avant de le remettre à griller. Seule ombre au tableau pour les perdants triomphants, la valse hésitation d’un Stephen curry dont les résultats accréditent chaque semaine un peu plus, la théorie selon laquelle il serait en réalité le postérieur de l’Eddy du même nom qui aurait atteint une taille suffisante pour obtenir son indépendance.

La domination outrageante de Sir Alex sur cette semaine aurait même pu être encore plus nette s’il n’avait pris soin de masquer son jeu en réservant au banc quelques unes des meilleures performances statistiques de ses joueurs (dont un triple double de Rondo). Il aurait peut-être pu avoir la galanterie d’expliquer à son adversaire de frère qui a eu la lumineuse idée d’appliquer cette stratégie avec Derrick Rose, qu’il s’agit là d’une solution qui n’est guère préconisée lorsqu’on dispose d’un effectif qui a besoin d’un télescope pour apercevoir le niveau zéro en matière de rentabilité statistique.

 

BWB (891.15 pts, 40.51 avg, 1 DNP) --vs-- WPM (885.45 pts, 42.16 avg, 2 DNPs)

 

Dans l’affrontement qui opposait les deux équipes les plus chanceuses de ce début de championnat, les Ballerz ont découvert qu’il était plus payant de bombarder l’adversaire à coups de fers à cheval plutôt que de trèfles à quatre feuilles et ont fini par s’imposer par abandon.

Il peut d’ailleurs apparaître comme paradoxal, et Johann ne manquera pas de le souligner, de comptabiliser parmi les plus favorisées par la chance, un effectif dont les deux DNPs ont entraîné la défaite. Il est toutefois utile de rappeler qu’aucune de ces absences n’est due à une blessure et n’aura entraîné d’indisponibilité prolongée et que la première aurait même pu être aisément évitée si le meilleur GM du Monde n’avait pas jugé bon de sélectionner un match pour lequel Jarrett Jack était suspendu par la ligue depuis environ 6 mois.

Il suffit par ailleurs de jeter un œil aux résultats des WPM pour se rendre compte que Johann a sans doute oublié de rapporter Dame Fortune à la consigne après l’avoir copieusement chevauchée l’an passé. A l’instar de ses meilleurs tours de la dernière saison, la nouvelle itération du champion sortant parvient ainsi à compenser les baisses de régime de certaines de ses valeurs sûres en sortant de son chapeau des performances aussi spectaculaires qu’inattendues.

Si la victoire ne fut pas au rendez-vous cette fois-ci, un podium et un BD devrait suffire à consoler les adeptes du Gourou Metta.

Du côté des Ballerz, on se réjouira d’avoir battu sur un coup du sort, une équipe aux résultats supérieurs et sans nul doute que figurera, parmi leurs bonnes résolutions de début d’année, celle de sélectionner les matches pour lesquels Dwight Howard aura jugé utile de sortir du lit.

Challenge : L.L.: 103 - WPM : 93 - BoC : 89

Most Points Gold :
L.L.
Most Points Silver :
BWB
Most Points Bronze
WPM

 

Closing Five

1. The Kodak Moment :
Si la plupart des joueurs roto ont connu le déplaisir de buter sur un nid de poule ou deux lors de cette semaine inaugurale, c’est probablement dans un nid de phororhacos que Steve Nash a mis le pied lors de son deuxième match, pulvérisant au passage les records de futilité en matière comptable.

2. Le trophée Kit et Kat :
Attribué périodiquement en remplacement du Trophée Domenech (soyons honnête, au vu de la qualité de nos KSG, il aurait fallu un prix collectif pour saluer la pertinence de nos choix managériaux pour la semaine écoulée), il récompense le chat le plus noir foncé de la ligue.

Les Wernedzed sont donc les heureux récipiendaires de cette édition inaugurale, étant parvenus à perdre devant une équipe ayant joué moins de matches et aligné un KSG inférieur à 20 points après application du coefficient multiplicateur. Soyons francs, même un GM de la trempe d’Alain ne serait pas capable d’un tel niveau de performance sans un petit coup de pouce du Karma. Et nous sommes tous ici bien placés pour témoigner qu’il s’agit du genre de coup de pouce qu’on a parfois du mal à différencier d’un examen approfondi de la prostate.

3. Cogito Urgo Sum :
L’avantage d’évoluer dans les lignes arrières c’est qu’on est jamais très loin de l’infirmerie. C’est ce que semblent bien décidés à démontrer les monteurs de ballon du Ball of Chtulhu qui de Gordon à Wade, en passant par Wall ont tous connus les joies d’un petit séjour dans une institution hospitalière (même si pour ce dernier, il s’agissait d’un établissement psychiatrique).

C’est donc avec l’essieu arrière qui fait des étincelles sur le pavé que les Grands anciens se présentent sur la ligne de départ d’une deuxième étape qui s’annonce d’ores et déjà compliquée.

4. Bienvenue au club :
Pas de rookies cette année dans les effectifs roto, mais une nouvelle génération de joueurs dont la productivité tient essentiellement au fait d’avoir été draftés par Johann et démolis par votre serviteur. Il va donc falloir se préparer à vivre dans un monde où Jordan Hill et Ty Lawson sont plus rentables en matière de Rôtisserie que Steve Nash ou Al Jefferson…

5. Ils nous ont quitté :
Même si ce ne fut que momentanément, nous ne manquerons pas de souligner les absences croisées de Monta Ellis et DeMarcus Cousins, le premier enterrant sa grand-mère tandis que le second en faisait autant avec sa carrière.

... / ... Lire la suite

Publié le 03/01/2012 @ 11:22  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Hall/hallSQL.pngWeek 01.1 - Faux départ - par SQL

C'est avec moult regrets qu'il me faut vous annoncer que la fédération des dilettantes lanceurs de choucroute les yeux bandés a décidé de retirer sa subvention annuelle à la Rôtisserie, au prétexte que les tenants et les aboutissants de cette dernière étaient devenus par trop aléatoires.
Difficile de nier, en effet, que les circonstances de ce début de saison, à la fois retardé et précipité, ne se prêtent guère à la planification méthodique à laquelle les GMs Rôtisserie sont habitués.
Au manque de préparation individuelle et collective qui rend difficilement prévisibles les performances de nos joueurs au jour le jour, vient s'ajouter un calendrier dont la densité légèrement inférieure à celle de l'iridium compressé conduit parfois les coaches NBA à des mouvements de roster totalement contraires aux intérêts de nos franchises.
Le choix du KSG prend ainsi toute sa place au panthéon des arts divinatoires et pour le moment les plus avisés d'entre nous n'ont guère réussi à s'y illustrer autrement qu'en s'ébouillantant au marc de café, quand ils n'ont pas tenté, comme votre serviteur, l'expérience de l'aruspicie avec leurs propres entrailles.

Nous voici néanmoins arrivés à la moitié de cette semaine de présaison, et si les résultats déjà comptabilisés ne permettent guère de présager de l'avenir, ils n'en méritent pas moins leur quart d'heure de gloire à l'affiche de ce premier bilan d'étape.

Ball of Chtulhu vs Werznedzed

S'il y avait une leçon à tirer du seul affrontement entre ex-champions de cette semaine, ce serait que tous deux ont une bonne chance de conserver ce statut pour une année encore, tant le niveau moyen de performances affiché par les deux équipes laisse loin derrière lui les bornes du pathétique et du ridicule.
Pour commencer, les écourtés cervicaux, qui comptaient bien sur cette rencontre au sommet pour asseoir leur domination sur le reste de la ligue, ont du se contenter d'asseoir leur intérieur vedette, victime de surmenage après avoir dépassé le cap des 6 rebonds lors de deux rencontres consécutives. C'est donc, en spectateur attentif que Brook Lopez aura eu le plaisir de voir Russell Westbrook et Steve Nash rivaliser pour l'obtention de la plus mauvaise performance de l'histoire de la Rôtisserie. A ce jeu-là, comme à beaucoup d'autres, le vétéran des Suns se montre le plus appliqué et atteint des profondeurs statistiques habituellement réservées aux bathyscaphes et aux navigateurs transatlantiques malchanceux.
Au cours de sa descente, il aura eu le plaisir de croiser quelques vieilles connaissances parmi les rangs adverses qui, si elles semblent parfois remonter à la surface, le doivent plus aux effets de la fermentation gazeuse qu'à une quelconque efficacité basketballistique, à l'image d'un Al Jefferson plus rouillé que l'argenterie du Titanic ou un John Wall qui confirme qu'il est difficile de construire un mur sans briques.
Seuls phares dans la tempête pour les deux équipages, leurs capitaines respectifs ont jusqu'à présent répondu à l'appel et rivalisent à grands coups de bordées statistiques pour maintenir à flots les embarcations que leurs GMs ont eu la bonne idée de tailler dans une meule d'emmental.

BoC : 517.65 pts - 10 games left
WRZ : 441.4 pts - 10 games left

Lovable Losers vs B.B.Q.

Compte tenu de la qualité de jeu produite par l'ensemble du panel, conférer aux Lovable Losers, du fait de leur début de semaine, le statut de favori pour la suite reviendrait à octroyer le titre de Miss Monde à Babe le cochon sous prétexte que le reste des concurrentes a péri carbonisé dans un accident de bus.
Et en matière de carbonisation spontanée, difficile de trouver plus qualifiés que des B.B.Q. très motivés à l'idée de démontrer qu'il n'y a pas de fumée sans feu. C'est donc à feu Kevin Martin qu'ils ont confié le soin de donner le coup d'envoi de la saison, tâche dont il s'est si magnifiquement acquitté qu'il en est même parvenu rendre compréhensible l'annulation par David Stern de son transfert à la Nouvelle Orléans. Même les stars de l'équipe semblent déterminées à assumer leur rôle de combustible dans ce bûcher des vanités, Zach Randolph alternant le pire et le moins bon, et Derrick démontrant que la culture des roses nécessite une quantité non négligeable de fumure. Fort heureusement, les producteurs de lisier locaux, de Marcin Gortat à Raymond Felton en passant par Greg Monroe semblent de taille à pourvoir à la demande...
Pas de quoi pavoiser, donc, pour des leaders temporaires qui ne doivent le privilège de siéger au sommet du tas de fumier qu'à une entrée en matière digne d'un dragster ficelé à une fusée Atlas. S'ils sont légèrement retombés sur terre depuis, la mise sur orbite assurée par Carmelo Anthony et Rajon Rondo aura au moins permis aux hommes d'Alexis de faire la course en tête et d'éviter d'avoir à respirer le panache de fumées toxiques émis par leur adversaire de la semaine.

L.L. : 520.1 pts - 10 games left
B.B.Q. : 353.85 - 9 gmes left + KSG

Ballerz With Ballz
vs The World Peace Melee

S'il est encore un peu tôt pour que Michel en vienne à regretter d'avoir préféré Dwight Howard à Kevin Love, le reste de la ligue en est déjà à s'arracher les cheveux de constater qu'il a pour la deuxième saison consécutive laisser filer le meilleur joueur Rôtisserie au profit du meilleur GM du Monde.
C'est d'ailleurs à une tournée triomphale de Kevin & the Nobodies que risque de ressembler la saison des hommes de Johann, qui n'en demeurent pas moins redoutables tant l'assurance de disposer d'un joueur du niveau et de la constance de l'intérieur des Wolves relève du luxe en ces temps troublés. La World Peace Melee se paie même le luxe de présenter la meilleure moyenne de la semaine, grâce à un KSG de Granger bien plus présentable que les colombins alignés par la concurrence. Tout n'est pourtant pas rose du côté des fumeurs de moquette, puisqu'ils ont déjà bénéficié du premier DNP de la saison et que Deron Williams a jugé bon d'afficher sous la forme d'un magnifique zéro pointé, sa bouée héritée deux mois de kebabs stambouliotes...
Du côté des Ballerz,on mesure toute la difficulté de faire tourner un effectif entièrement bâti autour de trois stars lorsque celles-ci décident de jouer comme des vedettes (les lave-linges...). Entre un Howard sous-motivé, un Gasol endommagé et un CP3 qui cherche ses marques, le brelan d'as de Michel évoque plus la quinte de toux que la quinte flush. Si on ajoute à cela que le reste du casting se borne à faire de la figuration ou à se prendre les pieds dans les câbles quand ils entrent dans le champ, on peut craindre une fin de semaine compliquée pour les Ballerz qui en ont. (des problèmes, c'est ça ?)

BWB : 355.25 pts - 12 games left
WPM : 452 pts - 11 games left

Challenge : L.L : 67 - BoC : 60 - WPM : 57




... / ... Lire la suite

Publié le 29/12/2011 @ 14:38  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Hall/hallSQL.pngMusic to my ears - par SQL

Il y a quelques années, j'avais entrepris de dénicher l'hymne officiel de chacune des équipes participant à la Rôtisserie et y étais parvenu avec un succès relatif. La signature de forum de Sir Alex ayant repris cette tâche à l'endroit où je l'avais laissée, cela m'a donné l'idée de m'y remettre pour la saison à venir.

voici donc mes suggestions d'accompagnement musical pour les différentes écuries en lice :

1. Lovable Losers :

Pas grand chose à faire de ce côté-là, Sir Alex ayant déjà pris les choses en main. Quelques suggestions complémentaires (aux qualités variables et discutables) restent toutefois envisageables...

2. Ballerz With Ballz :

Difficile de faire mieux que l'indépassable hymne aux gonades des poètes australiens d'AC/DC, mais les goûts personnels de Michel le portant plutôt vers les rythmes syncopées de la musique de jeunes d'aujourd'hui, on peut également avoir recours aux immortelles oeuvres suivantes...

3. The World Peace Melee :


Certes les choses sont grandement facilitées lorsque l'inspirateur du nom de l'équipe est lui même un poète de renommée internationale, mais j'ai bien peur que le style un rien agressif de l'artiste formerly known as Ron Artest ne cadre guère avec le feeling Peace and Love de l'équipe de Johann. Il va donc falloir faire appel à des sous-traitants pour tenter de capturer la bonne vibration pour la saison à venir... (Ne manquez pas à 0:39 l'arrivée de Jordan Hill et Danilo Gallinari)

4. Werznedzed :

Le cas des têtes en l'air de la Roto posait plus d'incertitudes, pouvant être traité de manière fort diverses, aussi bien interrogative qu'injonctive voire même purement illustrative (ou presque, il faut quand même bien faire sautiller les cheerleaders...) mais j'ai finalement opté pour les vers inoubliables d'un des plus grands bardes de notre temps... "J'ai perdu la tête depuis que j'ai vu Cersei... je perds la raison à chaque fois que je vois Tyrion..."

5. B.B.Q :

De tout temps les trouvères ont puisé leur inspiration dans le délicieux fumet de la barbaque grillée (Homère ne signifie-t-il d'ailleurs pas "Andouillette-frites" en Grec ancien et qu'est-ce qu'un Chateaubriand, si ce n'est un steak pour adulte ?). Il n'est donc guère étonnant de retrouver de nombreuses compositions taillées sur mesure pour les hippopotamus de la Roto.

6. Ball of Chtulhu :

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les grand anciens et leur cohorte de polypes volants aux tentacules dégouttant de mucus n'ont guère inspiré les chanteurs de charmes... Il est vrai qu'à côté de Justin Bieber, Yog-Sothoth et Tsatoghua font figure de petits joueurs en matière d'horreur indicible et transcendale. Il m'a donc fallu faire appel à la bonne volonté d'amateurs motivés pour trouver chaussure à mon pseudopode...

... / ... Lire la suite

Publié le 22/12/2011 @ 10:04  - 8 commentaires 8 commentaires - Voir? Ajouter le votre?   Prévisualiser  Imprimer l'article 


La pensée du jour :  Whiff !   Carmelo Anthony
^ Haut ^